Portraits d’Artistes

Née à Nice, Mag a cependant passé mon enfance dans l’Indre entourée par des forêts et des lacs, pour ensuite partir faire ses études à Rennes, c’est à ce moment là qu’elle est tombée amoureuse en Sarthe où les deux tourteraux s’y sont installés.

D’où vient ta passion Mag ?
“Du plus loin que je me souvienne j’ai toujours dessiner, bricoler, inventer, fabriquer quelques choses avec mes mains, allant du dessin au crayon de bois en passant par la confection de bracelets bresiliens ou autres bijoux en perles, du dessin à l’encre de Chine pour en arriver au spray art. C’est dans une rue de Rennes que j’ai rencontré mon premier “spray arteur”, j’ai tout de suite été fascinée par cette technique de peinture à la bombe de tag. Suivant les conseils et techniques qu’il m’avait donnée, je me suis lancée.
Après une pause due à un heureux evenement, j’ai repris les bombes avec l’intention de faire connaître cette technique et de la partager avec ceux qui le souhaite.”

Quelle technique utilises-tu ?
“La technique du spray art m’a séduite sur de nombreux points. Tout d’abord sa rapidité de réalisation et de séchage, si j’ai une envie de peindre et peu de temps, je peux réaliser un tableau en 10-15min mais je peux également y passer 1h si l’envie me prend. De plus de nombreux outils et accessoires peuvent être utilisés en complément (couteau, éponge, papier journal, morceaux de chaussette ou encore les doigts) ce qui rend chaque peinture différente et la réalisation n’est jamais monotone ou répétitive, bref je ne m’ennuie jamais et utilise tout ce qui me tombe sous la main.”

As-tu un style préféré ?
“Je n’ai pas particulièrement d’univers défini, mes tableaux suivent mes humeurs, tantôt colorés, tantôt sombres, réalistes, futuristes, fantastiques, il y a en pour tous les gouts. Je peins au gré de mes observations, un coucher de soleil, une forêt en automne, une rivière au printemps mais aussi en suivant mon imagination, un arbre en cœur surplombant un couple enlacé, une galaxie lointaine et ses planètes multicolores, une forêt verdoyante royaume des fées. J’essaie de reproduire une belle réalité et de beaux rêves.”

Pour voir tes œuvres, comment fait-on ? Et pour en acheter ?
sur ma page Facebook : spray art by mag

Grazy B

Grazy B

Autobiographie :

“Née à l’Ile de La Réunion en 1983. J’ai commencé à peindre et à dessiner toute seule depuis mon enfance . Un moyen de communiquer mes émotions et de faire ressortir mes contrariétés.

Diplomée en architecture j’ai exercée ma profession en partie à Paris . Et en 2010 je me lance dans la réalisation de ma première exposition qui s’intitulera ” JUST WOMAN” lors d’un séjour à l’étranger.

Mon travail se caractérise en premier lieu par la projection de la couleur noir qui deviendra par la suite le faire valoir  des couleurs intenses que je fais projeter ou faire couler sur ma toile .

La pose des couleurs est un moment où je m’amuse énormément , j’adore jouer avec elle, la mélanger, la superposer . Avec l’aérosol j’y trouve mon compte car on y trouve un panel de couleurs incroyable et le temps de séchage est parfait pour moi car lorsque j’ai une image en tête il faut que je puisse l’exprimer rapidement .

Puis ce sera mon sujet que je mettrais en scène ; selon mon envie, mes humeurs ; ne sachant pas forcément à l’avance ce que je vais produire .

Dès lors que j’ai commencé une toile , je dois la finir absolument, je ne peux pas me résoudre à la laisser . J’y met beaucoup de passion et de frénésie dans mes toiles, le temps n’existe plus !

Le thème que j’affectionne le plus reste La Femme, j’en ai tellement à montrer et à dire à son sujet !

Ensuite je peins nos actualités , je peins le monde dans lequel je vis et grâce à mon travail j’arrive à insuffler mes pensées et ce que j’ai à dire en subtilité à travers mes personnages et paysages.

C’est très difficile à expliquer mais ma démarche est à la fois artistique et psychique . Tout cela fait que je me suis créée un concept.

Ce concept s’appelle ” Art it’s Love” . J’explique que tout ce qui nous entoure, nos bonheurs, nos malheurs, nos plus insignifiantes décisions sont régis par l’Amour. Dans une société où l’ avoir est plus puissant que le reste l’Amour perd sa valeur ; il est un moteur, il est une arme . Il est partout, parfois nous ne le voyons plus mais il est toujours là.

Pour finir de vous raconter mon concept prenez la première lettre de chaque mot dans Art It’s Love … il y a donc le A.I.L . Mon explication pour l’amour donne des ailes . Et maintenant phonétiquement écoutez comment le mot ” aile” en français devient ” hell” en anglais .

Ce ne sont que des jeux de mots mais au moins vous saurez ce que je peins, comment je le fais et pourquoi je le fais !”

Christophe Duphil

Christophe DUPHIL

de Marçon

Artiste et artisan d’art, installé depuis 20 ans dans la Sarthe, il a commencé par vendre ses peintures dans les rues de Collioure, puis a travaillé dans les décors de spectacle avant de se spécialiser dans la mosaïque. Alors qu’il travaillait sur le tournage du film Van Gogh, Christophe a été séduit par la région.

Il s’installe et transforme une grange en atelier d’artiste, puis participe à la création de l’association Arts-totem. Depuis, Il organise des projets participatifs autour de la mosaïque (des fresques réalisées par les enfants ornent les murs des écoles de Marçon, Courdemanche, Chahaignes, Château du Loir, à la Castélorienne également, mais aussi en région parisienne…).

Ses créations personnelles sont très variées, poétiques, parfois surréalistes toujours dans un esprit lié au recyclage : mobilier en matériaux de récupération, décors pour l’habitat ou sculptures surprenantes comme la tortue installée au bord du lac de Marçon.

Suivez les expositions et les créations sur les sites www.christopheduphil.com ou www.arts-totem.com

 

 

COULEUR, HUMOUR et POESIE …
Depuis plus de 10 ans, Dinah éclabousse ses toiles
de toutes les couleurs de l’arc en ciel en dessinant les nuits de trouble lune, l’amour et ces va et vient …
Dinah aime l’art et les chouettes rencontres artistiques …
Elle s’exprima avec Philippe Petit, talentueux Guitariste de Jazz. Pour les illustrations de ses CD “ECOUTE ” et sur l’album “FLASHBACK” avec le saxophoniste Barney Wilen que vous pouvez retrouver sur le site de la fnac.
En 2006, elle rencontre l’artiste et talentueuse pasteliste Ma-Thé, c’est la naissance du Duo “Quand Ma-Thé rencontre Dinah” ou toutes les Oeuvres sont réalisées à quatre mains.
En 2OO9, création du personnage MARY COEUR, comme un rêve qui se réalise …un livre s’ouvre, une histoire s’écrit. Une passionnante rencontre entre les mots, l’humour, et la couleur. Mary coeur est une femme pétillante. Qui joue de ses charmes en jeux de mots et multiples sens. Elle a juste un oeil fermé, ça c’est son effet clin d’oeil, clin de c’IL aux hommes, à la vie et à ces bons vieux dictons qui résonnent de générations en générations.

En 2011, Naissance des filles du phare Hascoet duo avec sa soeur, Soizic Dségovia. Très créatives et un peu “touche à tout “, les soeurs s’expriment imaginent et s’amusent sur les mots, couleurs et photographies.

Depuis ses 2O ans Dinah a exposé dans plusieurs galeries :
Galerie SIGNATURES Guérande (44)
Galerie Le Caméleon Antibe (06)
Galerie Wennili Lorient (56)

 

Pour plus d’infos : https://www.facebook.com/dinahascoet

Mehri Vakili

Mehri Vakili, d’origine iranienne, est arrivée en France en 1979 pour suivre ses études. Elle a rencontré son mari et n’est jamais repartie dans son pays.

« Quand je vois une photo, je fais travailler mon imaginaire et je l’adapte à mon style. Et quand je regarde ma toile terminée, ça me raconte une histoire », explique-t-elle.

Mehri voit son art comme un langage visuel ou elle s’exprime sur sa perception du monde extérieur, ses convictions, ses idées, ses questions, ses souvenirs, son imagination…. Outre l’aspect esthétique de ses œuvres, elle souhaite susciter une réaction, une émotion qui invite l’observateur au dialogue, à la réflexion.

Au travers des différentes « oeuvres » vous découvrirez à la fois toute la sensibilité et la force qui la caractérisent.

L’exposition des oeuvres de Mehri Vakili se poursuit jusqu’au 28 février à  Espace Gerard Veron, rue de la république à Cerans-Foulletourte, de 8h à 19h du lundi au vendredi et de 10h30 à 12h30 le samedi. Entrée gratuite

Il peint depuis toujours mais vraiment sérieusement depuis 25 ans… né au Havre dans la même ville que Claude Monet, c’est depuis toujours son peintre de référence dans son petit panthéon personnel, viennent ensuite Sorolla, et le Caravage.

Il expose en ce moment à la galerie Fremont au Havre et quelques toiles sont visible à la galerie l’Ensemblier au Mans

ACTU EN SARTHE !

NEWSLETTER

Ca a l'air de vous plaire... Envie d'être toujours informé ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous recevrez chaque semaines des idées de bons plans dans le département...

 
Holler Box